La fédération

16 mars 2017

Poissons appâts : le ministère refuse de travailler avec la communauté

16 mars 2017 - En septembre 2016, la Fédération des pourvoiries du Québec (FPQ) et la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs (FédéCP), en leur nom et en celui d’intervenants concernés, ont sollicité auprès du bureau de la sous-ministre associée à la faune du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) une rencontre afin d’explorer les avenues qui permettraient de continuer à utiliser les poissons appâts morts et vivants de façon sécuritaire tout en permettant au ministère d’atteindre ses objectifs de protection des écosystèmes. Cette demande a été déclinée, ce qui a conduit à la situation d’incompréhension que nous vivons et à l’indignation de nombreuses entreprises et organisations.

 

L’objectif alors poursuivi par les partenaires était de réunir à une même table divers représentants du secteur : ministère, utilisateurs, industrie, détenteurs de permis de pêche commerciale et l’Aire faunique communautaire du lac St-Pierre pour chercher les réelles pistes de solutions qui permettraient de maintenir la vitalité des activités de pêche avec poissons appâts tout en permettant la préservation de l’intégrité des lacs et des rivières du Québec. Pour tous, les perspectives d’en arriver à une entente étaient bonnes puisque les règles entourant l’utilisation de poissons appâts sont déjà très strictes.

 

En effet, l’encadrement relatif aux poissons appâts actuellement en vigueur comporte de nombreux règlements efficaces afin d’éviter leur propagation : la capture dans des zones déterminées, l’utilisation circonscrite à des certaines zones, le transport interdit dans de nombreux secteurs de la province, l’interdiction de leur importation, le contrôle des opérations de capture et des engins utilisés à cette fin et le contrôle de la commercialisation. Pour ajouter à tout ça, des règles existent concernent les ensemencements de poissons pour l’ensemble du Québec.

 

Pour les partenaires, il faut travailler à partir du cadre réglementaire actuel qui permet d’atteindre la majeure partie des objectifs de protection des écosystèmes recherchés tout en préservant les opportunités de pêche et les retombées économiques associées. Mais le gouvernement, dans sa propension à couper les échanges avec ses clientèles, ne semble pas disposé à procéder ainsi. Il a préféré ne pas donner suite à cette demande et poursuivre dans la voie de resserrer exagérément les règles d’utilisation des poissons appâts, quitte à perdre amateurs et emplois.

 

Afin de maintenir les pressions sur le MFFP, l’Aire faunique communautaire du lac St-Pierre, la FPQ et la FédéCP vous invitent à signer les deux pétitions complémentaires qui se retrouvent sur le site Internet de l’Assemblée nationale :

 

Maintien de la règlementation relative à l'usage des poissons appâts pour la pêche sportive en été

https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-6567/index.html

Maintien de la règlementation en vigueur relativement à la pêche aux poissons appâts vivants

https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-6499/index.html

 

De même, nous vous invitons à faire parvenir à votre député une copie de la lettre type de demande de statu quo concernant la réglementation sur l’utilisation des poissons appâts pour la pêche sportive disponible à :

 

http://www.fedecp.com/la-federation/documentation/peche/

 

 

 

- 30 –

 

 

Source : 

                    

Stéphanie Vadnais

Conseillère en communication

Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs

Tél. : (418) 878-8901 / 1 888 LAFAUNE

@ : stephanievadnais@fedecp.com

                     

Simon Duchaine

Fédération des pourvoiries du Québec

Tél : (418) 877 5191

@ : sduchaine@fpq.com

 

Gilles Jacques

Aire faunique du lac St-Pierre

Tél : (450) 836- 2413

@ info@afclacst-pierre.org

 

 

 

Trouver un cours

Programme d'éducation en sécurité et en conservation de la faune

VOIR LES COURS

Devenir membre

Devenez membre individuel, membre associatif, membre communautaire, membre municipal ou membre partenaire. 

S'inscrire