CORPS ET ÂME AVEC LA FAUNE

La Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs travaille ardemment à mettre en valeur et à protéger les activités de chasse et de pêche dans toutes les régions du Québec. Afin de vous informer des réalisations de la Fédération, voici quelques grands dossiers sur lesquels l’organisme a œuvré au cours des dernières années. Vous serez à même de constater que la Fédération fut des plus actives dans la poursuite de sa mission.

Cruauté envers les animaux

Le 9 avril 2008 a été adopté à la chambre des communes le projet de loi S-203, loi modifiant le Code criminel en matière de cruauté envers les animaux. Ce projet de loi, qui émane du Sénateur John ...
En savoir plus

Dindon sauvage

S'inspirant du succès de la réintroduction du dindon sauvage aux États-Unis et en Ontario, la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs a entrepris, en 2001, un projet de mise en valeur du di...
En savoir plus

ÉDUCATION ET FORMATION DES CHASSEURS, DES PÊCHEURS ET DES CITOYENS

Dans la poursuite de sa mission, la Fédération a élaboré et créé différents cahiers, manuels et dépliants liés à l’éducation. Tous ces documents ont permis d’outiller les associations membres de la...
En savoir plus

ESPÈCES EXOTIQUES ENVAHISSANTES

Récemment arrivées dans les préoccupations de la Fédération, les espèces exotiques envahissantes causent de plus en plus de problèmes aux activités fauniques, particulièrement à la pêche. Qu’elles ...
En savoir plus

Lois sur les armes à feu

Le dossier des armes à feu en est un sur lequel la Fédération veille et se consacre depuis fort longtemps. Au fil des ans, plusieurs projets de lois nationaux ou provinciaux menaçant de mettre en p...
En savoir plus

MODIFICATIONS AUX RÈGLES DE CHASSE ET DE PÊCHE

Une des principales tâches de la Fédération est de s’assurer que la réglementation à l’égard des activités de chasse et de pêche soit la plus conforme possible aux besoins des Québécoises et des Qu...
En savoir plus

Réintroduction du bar rayé : Opération Renaissance

Dès le début des années 1900, le bar rayé du Saint-Laurent a fait l’objet d’une pêche commerciale et elle a été très prisée des pêcheurs sportifs. Des signes de son déclin se sont manifestés au mil...
En savoir plus

Positionnement éthique

À l’occasion de nombreuses interventions publiques, reportages, interviews, communiqués de presse, ainsi que dans ses publications, la Fédération a développé un positionnement éthique concernant la...
En savoir plus

Promotion de la chasse

Depuis plusieurs années, la Fédération souhaite que soient mises en place des activités permettant de faire la promotion de la chasse sportive au Québec, tout comme il se fait avec la pêche sportiv...
En savoir plus

Régime forestier

Le Québec compte sur plusieurs ressources naturelles pour alimenter son activité économique. Parmi ces dernières, la forêt est probablement celle qui a le plus marqué l’histoire économique et socia...
En savoir plus

Relations avec les autochtones

La Fédération effectue diverses interventions régionales dans les dossiers concernant le partage de la ressource faunique avec les autochtones. Elle encourage, entre autres, la participation des au...
En savoir plus

Réserves fauniques

L’automne 2007 a connu un moment fort important pour le secteur d’activité de la Fédération. À la suite d’une décision ministérielle, le réseau des réserves fauniques du Québec, administré par la S...
En savoir plus

Cruauté envers les animaux

Le 9 avril 2008 a été adopté à la chambre des communes le projet de loi S-203, loi modifiant le Code criminel en matière de cruauté envers les animaux. Ce projet de loi, qui émane du Sénateur John Bryden, avait comme objectif de moderniser la Loi sur la cruauté envers les animaux qui était restée inchangée depuis plus d’un siècle, une initiative que la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs appuyait fortement. Sommairement, le projet de loi S-203 prévoit faire augmenter les pénalités pour des actes de cruauté envers les animaux.

 

Pour les chasseurs et les pêcheurs, l’appui de ce projet de loi par la plupart des députés conservateurs et des députés bloquistes, ainsi que par plusieurs députés libéraux, est extrêmement important : cet appui vient mettre fin au travail de lobby de groupes extrémistes de défense des animaux qui, en 2000, souhaitaient voir adopter un projet de loi beaucoup plus sévère. Ces groupes de protection des animaux auraient préféré un projet de loi tel que le C-50, dont les dispositions leur auraient permis d’entreprendre des poursuites judiciaires contre les chasseurs et les pêcheurs, et de poursuivre leur objectif de faire un jour disparaître les activités de prélèvement faunique.

 

La Fédération suit ce dossier depuis une dizaine d’années et elle y a travaillé en collaboration avec l’Ontario Federation of Anglers and Hunters, ainsi que d’autres fédérations canadiennes vouées à la faune. La Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs avait comme objectif d’apporter tout le support possible afin que le projet de loi S-203 soit finalement adopté. Elle a notamment participé à des rencontres et des ateliers de travail, entre autres à Ottawa, et entrepris plusieurs correspondances aux députés de toutes les régions du Québec. Dans les faits, la Fédération soutenait que de prélever légalement un animal tout en respectant la réglementation en vigueur, cela ne pouvait et ne devait pas constituer une offense.

 

En adoptant ce projet de loi, la chambre des communes et le gouvernement du Canada confirment l’importance de supporter les activités de chasse et de pêche comme activités traditionnelles et sportives, et comme moteur économique pour l’ensemble du pays. La Fédération, au nom des chasseurs et pêcheurs du Québec, remercie les parlementaires de leur écoute et de leur appui à la pérennité des activités de prélèvement faunique.

Devenir membre

Devenez membre individuel, membre associatif, membre communautaire, membre municipal ou membre partenaire. 

S'inscrire